Dans l’oeil de Seb : Iran-Portugal : Pour l’histoire.

Dans ce troisième et dernier match de poule du Groupe B, l’Iran affronte le Portugal dans un match qui pourrait être historique en cas de victoire des iraniens. Avant ce match, les deux équipes ont affiché leur volonté d’étendre leur séjour en Russie et de passer en huitièmes de finale.

Les iraniens ont brillé lors de leurs deux premières rencontres avec deux prestations de haut niveau notamment défensive. Mais lors du match contre l’Espagne, l’Iran a aussi montré de beaux mouvements offensifs en témoigne le nombre d’occasions franches qu’ils se sont procurés en seconde période. Avec un peu plus de réussite, les iraniens auraient pu inscrire un ou deux buts leur permettant de sortir du match avec au moins un point.

Le Portugal quant à lui, applique une stratégie simple depuis le début de la coupe du monde, l’équipe donne tout pour Cristiano Ronaldo, qui leur rend plutôt bien. En effet, le capitaine de la sélection portugaise a largement contribué aux 4 points pris par son équipe en inscrivant les 4 buts de son équipe dans le tournoi. Après un bon début de tournoi, les portugais doivent confirmer pour ne pas revivre la désillusion de 2014 avec une élimination en poule.

Inutile de préciser que les portugais vont tout faire pour l’emporter, peu inspiré dans le jeu depuis le début du mondial ils se reposeront très certainement une nouvelle fois sur le talent de Cristiano Ronaldo pour gagner ce soir. En espérant que ce ne soit pas un jour sans pour le joueur du Real Madrid, sinon ce sera compliqué pour le Portugal.

Si les iraniens veulent entrer dans l’histoire, ils vont devoir réaliser une performance de très haut niveau que ce soit défensivement ou offensivement. Ils en ont conscience, les portugais sont favoris mais sur un match l’exploit est possible.

Un match tendu, que le Portugal doit se rendre facile en essayant de marquer le plus rapidement possible pour que les iraniens soient obligés de se livrer. Je vois tout de même le Portugal l’emporter ce soir mais sur un score serré, 1-2 par exemple.