Dans l’oeil de Seb : Les huitièmes de finale : Le roi est mort, vive le roi !

Ce week-end de coupe du monde a été fort en émotion, samedi on a eu le droit à deux matchs magnifique, chargés en émotion et passion. En revanche, ce dimanche on a un peu plus souffert devant notre télévision, avec deux rencontres sans relief.

Commençons par l’équipe de France, qui samedi nous a enfin offert le match qu’on attendait tous depuis si longtemps. Les Bleus nous ont fait vibrer, crier et sauter partout avec un match à rebondissement qui restera à jamais dans nos mémoires. Avec ce match, comment ne pas parler de Kylian Mbappé qui a réalisé une prestation XXL et qui a montré au monde l’étendu de son talent. Je me réjouis aussi des premières minutes de Florian Thauvin dans cette coupe du monde qui a pu participer à la fête.

L’Argentine et Messi sortent par la petite porte, dans un match qu’ils n’ont jamais maitrisé. C’était peut-être la dernière fois qu’on voyait Leo Messi jouer une coupe du monde, sans qu’il ne puisse remporter la compétition. Encore une fois la preuve qu’un bon collectif est indispensable pour que les grands joueurs s’expriment. Un immense joueur s’en va sans soulever le plus beau des trophées. Maintenant l’Argentine va devoir réfléchir comment reconstruire cette équipe.

Quel match nous a offert l’Uruguay, mené par un duo d’attaque en feu avec Edinson Cavani et Luis Suarez. Le parisien a inscrit un doublé et qualifié son équipe à lui tout seul. Loin d’être leur meilleur match, les uruguayens ont montré de la sérénité en défense et au milieu. Se sacrifiant pour leur coéquipiers, Suarez et Cavani ont su faire la différence et enfin jouer ensemble pour permettre à l’Uruguay de se qualifier pour les quarts de finale.

Le Portugal a eu clairement l’initiative tout au long du match sans trouver la faille dans la défense adverse. Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers quittent la compétition prématurément sans avoir l’opportunité de remporter la coupe du monde pour la première fois de leur histoire.

Hier après-midi c’est les espagnols qui n’ont pas réussi a se qualifier pour les quarts de finale malgré un match à sens unique. Dans un match où les espagnols n’ont pas pu trouver la solution pour remporter la partie, les russes ont emmené la Roja au penalty pour finalement l’emporter.

Le champion du monde 2010 dit au revoir prématurément a la coupe du monde alors qu’ils apparaissaient comme un des grands favoris à la victoire finale.

Félicitations à l’équipe Russe qui atteint les quarts de finale, une prestation historique pour le pays. Même si ce football est loin d’être plaisant à regarder, il faut tout de même saluer le parcours formidable des russes.

Enfin hier soir, on a pu assister à un match assez équilibré entre la Croatie de Modric et le Danemark de Eriksen. Alors que tout le monde annonçait un match facile pour les croates, ils ont du batailler pour remporter ce match qui s’est terminé au penalty. S’il y a une chose à retenir c’est bien la performance des deux gardiens qui nous ont offert un génial spectacle.

On assiste à une coupe du monde très surprenante, avec l’élimination prématurée de l’Allemagne, de l’Espagne ou de l’Argentine. Ces grandes nations disent aussi au revoir a des grands joueurs qui ne joueront certainement plus aucune coupe du monde, comme Cristiano Ronaldo, Andres Iniesta et Lionel Messi.

Les quatre premiers qualifiés pour les quarts de finale sont donc la France, l’Uruguay, la Russie et la Croatie.